Compte personnel de formation

Le guide complet sur compte personnel de formation

Compte personnel de formation : le guide complet


Le compte personnel de formation peut être considéré comme un tout nouveau système dont l’objectif est de permettre à chaque personne d’augmenter le niveau de son parcours professionnel et de le sécuriser. Voici le guide complet sur le compte personnel de formation.

Qu’est-ce que le compte personnel de formation ?

Le compte personnel de formation ou CPF est une nouvelle modalité, adoptée dans le cadre de la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013, ouvert aux jeunes sortis du système scolaire (sans qualifications), aux demandeurs d’emplois et aux salariés et qui leur permettra d’avoir accès à une formation professionnelle tout au long de leur parcours professionnel. Le compte personnel de formation prend donc fin dès que la personne est admise à faire valoir ses droits à la retraite.

Ce nouveau système d’accès à la formation entrera en vigueur à compter de l’an 2015 et à pour objectif de permettre à toute personne d’avoir accès à une formation professionnelle de qualité et d’augmenter, ainsi, leur niveau de qualification professionnel.

Comment fonctionne le compte personnel de formation ?

Le compte personnel de formation à accessible à toute personne, à partir de l’âge de 16 ans, qu’elle soit demandeur d’emplois ou encore salariée et lui est appliqué dès qu’elle donne son accord et ceci dans un délai d’environ un mois. L’accès au compte personnel de formation n’est pas obligatoire et n’est donc pas passible de sanctions en cas de refus d’adhésion. Ainsi que ce soit à titre individuel ou en accord avec son employeur, toute personne bénéficiaire de ce compte personnel de formation a à sa disposition un compte crédité de 20 heures par an pour les salariés à temps plein et au prorata quant aux salariés à temps partiel ou en CDD.

Les formations de base qui sont concernés pour le compte personnel de formation tournent autour de connaissances et compétences fixées par l’Accord national interprofessionnel (ANI) du 5 Octobre 2009. Quant aux formations à demander par les bénéficiaires, elles doivent correspondre aux priorités de formations choisies et décidées exclusivement par le Répertoire National des Certifications, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics.

La prise en charge des frais liés au compte personnel de formation

En ce qui concerne les salariés, les coûts pédagogiques et les frais annexes, à savoir les frais de transport, repas et hébergement, sont financés par : les Organisme Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) en fonction du coût total de la formation sollicitée et en fonction d’un plafond décidée et mis en place par le conseil d’administration ; l’entreprise employeur dans le cas où le contrat de travail prévoit de financer le CPF et sans accord lorsque l’employeur décide de compléter le financement de l’OPCA ; ou encore par le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP) dans le cas où le bénéficiaire décide d’utiliser son compte personnel de formation à l’occasion d’un congé de formation.

Comparaison entre le CPF et le DIF

Le compte personnel de formation CPF a été créé dans l’objectif de remplacer peu à peu le Droit Individuel à la Formation DIF à compter de l’an 2015. En effet, contrairement au DIF le CPF à pour avantages majeures de permettre à ces bénéficiaires  d’avoir un seul compte qui les suivra tout au long de leurs parcours professionnel et de pouvoir transférer leurs heures de formation acquises après la perte ou un changement d’emploi.

Crédit photo :  http://www.vacances-handicap.com/